Logo Jnf Editions
Portrait de Christian Boltanski  

CHRISTIAN BOLTANSKI

BIOGRAPHIE

Christian Boltanski est né en 1944, à Paris. Il vit et travaille à Malakoff.

Né catholique, mais marqué par la violence des récits des survivants de la Shoah, amis de ses parents, l’œuvre de Christian Boltanski, de manière toujours détournée, et presque malgré lui, fait référence de manière récurrente à la mort et à l'Holocauste.
Autodidacte, dès 1958, il commence à peindre d’énormes tableaux sur bois de scènes macabres.
À partir de 1967, il se tourne vers une nouvelle forme d’expression : il constitue des dossiers ou rédige des courriers qu'il envoie aux différentes personnalités du monde de l’art ; puis il s’invente une biographie « modèle » imaginaire, s’appuyant sur des éléments de son univers personnel, photographies, photocopies et documents originaux.
Viendront ensuite les Inventaires, les Ombres, les Listes, la série de Monuments, les Reliquaires, les Réserves… Qu’il collectionne tous les objets ayant appartenu à une personne, confectionne des vitrines d’objets hétéroclites, dresse des murs de portraits d’anonymes sur des boites de biscuits, tente de réunir tous les annuaires du monde pour inventorier l’ensemble des habitants de la Terre, enregistre les battements de cœur de milliers d’humains ou entasse massivement des vêtements usagés, le sujet principal de Christian Boltanski reste la recherche de l’unicité de chaque être, de sa fragilité : dans la masse, seul l’individu compte.
Lorsqu’il dit chercher à préserver la « petite mémoire », réelle ou fictive, en opposition à la Grande Histoire, l’artiste s’interroge inlassablement sur l’enfance, l’être humain et la disparition.

 
 

Mise à jour le 12.07.2012 © 2011 Juliette Gourlat I Jnf Editions